Les propriétés des huiles essentielles


Selon le type d'huile essentielle, les propriétés peuvent être (non exhaustif) :

L’utilisation des huiles essentielles d’une efficacité remarquable dans de nombreuses situations ou maux du quotidien permet souvent d’éviter l’utilisation de produits chimiques ou médicamenteux nocifs pour l’être humain ou aux nombreux effets secondaires, tout en accélérant le processus naturel de guérison.


Amincissantes 

Aident à perdre du poids ou à lutter contre la cellulite

Les huiles essentielles contribuent, dans le cadre d'un régime adapté, à vous faire perdre du poids et à affiner votre silhouette, en massage ou en absorption. Les huiles essentielles lipolytiques permettent l’élimination des graisses, d’autres luttent contre la cellulite et augmentent la fermeté des tissus.

- Analgésiques

Soulagent la douleur par une action sédative

Les huiles essentielles analgésiques (ou antalgiques) ont la propriété de diminuer la sensation de douleur. Certaines substances contenues dans les huiles essentielles telles que l'eugénol (girofle ou laurier noble), le menthol (menthe poivrée), les éthers et esthers (camomille...) agissent contre la douleur.

- Antiallergiques 

Diminuent les allergies

Les huiles essentielles antiallergiques diminuent la réaction excessive du système immunitaire au contact d'une substance étrangère à l'organisme (l'allergène).




- Antibiotiques 

Luttent contre les infections internes

Les huiles essentielles antibactériennes font parties de la catégorie plus large des anti-infectieuses. Les substances ayant un effet antibactérien sont, notamment, le carvacrol (présent par exemple dans la sarriette), le thymol (thym à thymol) et l'eugénol (girofle), à l'aldéhyde cinnamique, aux monoterpénols, etc.), antimycotiques (dues aux alcools et aux lactones sesquiterpéniques...







- Anticatarrhales 

Diminuent la sécrétion de mucus en apaisant le rhume

Un catarrhe est une sécrétion de mucus dans le nez et dans la gorge, apparaissant habituellement au cours d'un rhume. Certaines huiles essentielles anti-catarrhales ont pour propriété de diminuer cette sécrétion.

Les huiles essentielles antibactériennes font parties de la catégorie plus large des anti-infectieuses. Les substances ayant un effet antibactérien sont, notamment, le carvacrol (présent par exemple dans la sarriette), le thymol (thym à thymol) et l'eugénol (girofle), à l'aldéhyde cinnamique, aux monoterpénols, etc.), antimycotiques (dues aux alcools et aux lactones sesquiterpéniques...










- Anticholestérols

Limitent le cholestérol

Les huiles essentielles anticholestérols favorisent la diminution du cholestérol (substance grasse vitale, qui participe au procès de confection des cellules et des hormones mais dont l’augmentation dans le sang et dans les parois artérielles augment les risques d'infarctus ou d'accident vasculaire cérébral.


- Anticoagulantes 

Freinent les hémorragies

La coagulation sanguine est un phénomène naturel qui a pour vocation de freiner des hémorragies et éviter ainsi la perte de sang. Dans certains cas, la coagulation peut poser des problèmes : formation de caillots de nature à obstruer l’appareil vasculaire mais certaines huiles essentielles peuvent fluidifier le sang.


- Antidépresseurs 

Luttent contre les états dépressifs

La dépression est un trouble de l'humeur caractérisé par une profonde tristesse, un désespoir, un manque de désir de vivre, un repli sur soi, une perte d'intérêt et de motivation, un changement de comportement et un ralentissement psychique et moteur qui peuvent conduire dans les cas les plus extrêmes au suicide.

- Antidiabétiques

Abaissent le taux de sucre dans le sang

Les huiles essentielles antidiabétiques ont vocation à abaisser la glycémie, c’est à dire, la concentration de glucose dans le sang.




- Antifongiques ou antimycosiques

Eliminent les champignons

Les huiles essentielles antifongiques ou antimycosiques permettent de tuer les champignons (dermatophytes et certaines levures) ou d’empêche’ leur développement.

Types de mycoses : pityriasis versicolor, intertrigo...

- Antihématomes

Diminuent les hématomes, les bleus

L’hématome est une accumulation de sang apparaissant sous la peau à la suite d’un choc physique ou d’une prise de sang (qui crée une hémorragie sous cutanée). Il peut conduire à une coloration jaune ou bleue de la peau à l’endroit du coup.

- Antihypertensives

Diminuent l'hypertension artérielle

L'hypertension se traduit par une pression anormalement élevée du sang dans le système artériel. Il peut s’agir d’un phénomène naturel (en cas de stress lié à un évènement ou une forte émotion). Certaines huiles essentielles contribuent à lutter contre l'hypertension artérielle.






- Anti-inflammatoires 

Réduisent les inflammations

Les huiles essentielles anti-inflammatoires combattent une inflammation (rougeur, gonflement, sensation de chaleur…) grâce aux aldéhydes, au chamazulène, etc. Ces symptômes sont provoqués par une vasodilatation locale, réaction naturelle qui a pour but d'accélérer l'évacuation des cellules mortes et toxines.

Elles sont utiles également en cas de maladies chroniques telles qu'une polyarthrite rhumatoïde ou certaines allergies graves. Des molécules équivalentes à l’aspirine ou à la cortisone sont présentes dans certaines huiles essentielles.

- Anti-infectieuses 

Limitent les infections internes

L'infection se défini comme une pénétration et un développement de germes dans l'organisme. Les huiles essentielles anti-infectieuses combattent les infections internes.








- Antimicrobiennes

Réduisent le développement des microbes

Les huiles essentielles antimicrobiennes tuent ou ralentissent la croissance des microbes (micro-organismes vivants). Le terme de microbe recouvre les bactéries (l’antimicrobien est alors un antibactérien), les virus (on parle d’anti-virus), les mycètes (on parle alors d’antifongique). L’efficacité des huiles essentielles antimicrobiennes est démontrée scientifiquement.



- Anti-nausées-Antiémétiques

Soulagent les états nauséeux et éliminent l'envie de vomir

Les huiles essentielles antiémétiques permettent de soulager de façon préventive ou de façon curative les vomissements et les nausées. Les antiémétiques agissent en modifiant la sensation de nausée au niveau du cerveau et certains en détendant les muscles du bas de l'estomac.

Ils sont utilisés en cas de mal des transports, pour soulager des effets indésirables induits par les chimiothérapies anticancéreuses ou suite à une intervention chirurgicale.

- Antinévralgiques

Réduisent les névralgies

La névralgie correspond à une douleur ressentie le long d'un trajet nerveux. Elle peut prendre plusieurs formes : continue ou de très courte durée et se situer à divers endroits du corps (la névralgie faciale étant la plus souvent citée). Les huiles essentielles peuvent lutter contre les névralgies.




- Antiparasitaires

Limitent les parasites

Les parasites appartiennent au règne animal, végétal, bactérien ou mycosique (champignons), vivent ou se développent au sein d'un organisme hôte pour survivre, ce qui peut créer des troubles plus ou moins graves chez leur hôte. Les huiles essentielles (grâce aux phénols, à l'ascaridole, etc.) peuvent éradiquer les parasites encombrants (cestodes ou nématodes, vers, poux, …).

- Antitoxiques 

Agit comme un anti-poison









- Antipyrétiques

Diminuent la fièvre

Certaines huiles essentielles fébrifuges ou antipyrétiques ont la propriété de faire baisser la fièvre. De manière générale, la fièvre résulte d’une réaction de l’organisme lorsque celui-ci mobilise ses défenses pour combattre l’infection.



- Antirhumatismales

Réduisent les douleurs rhumatismales

Le rhumatisme est un terme qui recouvre les maladies responsables de douleurs ou d'inflammations aiguës ou chroniques affectant les articulations ou les structures situées à proximité, comme les tendons ou les ligaments. L'arthrose quant à elle, correspond à une usure de l'articulation et ne peut être guérie par un traitement, juste soulagée.







- Antirides

Limitent les rides, anti-âge

Les rides proviennent du vieillissement de la peau. Les huiles essentielles associées à des huiles végétales adéquates peuvent lutter contre les rides et avoir un effet tenseur ou liftant sur le relâchement tissulaire, lisser la peau du visage.










- Antiseptiques

Eliminent virus et bactéries à la surface du corps

Un antiseptique est un produit qui permet de supprimer ou d'empêcher le développement des bactéries ou virus. Les antiseptiques sont utilisés sur la surface du corps (on parle de désinfectants pour l'usage sur des matériels médicaux ou autres). L'antiseptique peut être fongicide, contre les champignons, bactéricide, contre les bactéries, virucide, contre les virus, sporicide, contre les spores mais en général cumule l'ensemble de ses fonctions. Les antiseptiques sont appliqués localement sur la zone à traiter. De nombreuses huiles essentielles sont antiseptiques dans la mesure où elles éliminent virus et bactéries et préviennent leur prolifération.

- Antispasmodiques 

Atténuent les spasmes musculaires ou utérins

Les huiles essentielles antispasmodiques permettent d’atténuer ou d’éliminer les spasmes musculaires d’un muscle ou d’un organe. Un spasme musculaire est une contraction d’un ou de plusieurs muscles (crampe, colite...) responsables de crampes ou de douleurs. Les décontractants musculaires naturels sont des substances issues d'éléments naturels qui ont un effet qui permet le relâchement des muscles. Ils sont utilisés en médecine douce afin de décontracter les muscles tendus et douloureux, permettant ainsi de résoudre ou limiter les problèmes de crampes, de courbatures, de mal de dos... Les décontractants musculaires naturels, ou myorelaxants naturels, se présentent notamment sous forme d'huiles essentielles à base de substances aux propriétés myorelaxantes.

- Antisudorales (réduisent la transpiration, limitent les odeurs)

Les huiles essentielles antisudorales réduisent la transpiration et limitent les odeurs en réduisant la prolifération bactérienne.

- Antitoussives

Calment la toux

Les huiles essentielles antitoussives ont la propriété de calmer la toux, notamment sèche, en cas d’infection de la sphère bronchique (bronchite, …).



















- Antivirales

Limitent les infections virales

Les huiles essentielles antivirales (grâce aux monoterpénols, monoterpénals, etc.) ont pour mission de freiner voire d’arrêter la diffusion d’une infection virale dans le corps.



















- Anxiolytiques sédatives/Anti-stress

 Diminuent l'anxiété et le stress

Les huiles essentielles anxiolytiques sont destinées à traiter les troubles de l'anxiété et les réactions d’angoisse en apaisant le système nerveux.




- Aphrodisiaques 

Favorisent le désir sexuel

Les huiles essentielles aphrodisiaques ont la propriété de déclencher et d’augmenter la libido ou le désir sexuel (aphrodisiaque est un adjectif dérivé du nom de la déesse de l'amour Aphrodite). Certaines d’entre elles permettraient également d’augmenter les performances physiques.

- Astringentes 

Tonifient les tissus

Les huiles essentielles astringentes, en resserrant les tissus de la peau par effet vasoconstricteur, diminuent la sécrétion de sébum et traiter certains problèmes cutanés.

Des solutions modérément astringentes peuvent être utilisées dans le traitement des blessures superficielles de la peau ou des piqûres d'insectes.

- Carminatives 

Réduisent la production de gaz et de fermentation

Les huiles essentielles carminatives ont la propriété de réduire la production de gaz provoqués par la fermentation (naturelle) des aliments dans l’intestin, tout en facilitant leur expulsion.

- Cholagogues 

Facilitent l'évacuation de la bile, de la vésicule biliaire vers l'intestin

Les huiles essentielles cholagogues facilitent le transfert (en grec, agôgos signifie amener) de la bile stockée dans la vésicule biliaire vers l’intestin. La bile (du grec kholê) étant le liquide aidant à la digestion.

- Cholérétiques 

Stimulent la production de la bile par le foie

Les huiles essentielles cholérétiques facilitent la sécrétion de bile (du grec kholê) par le foie grâce à la présence de la menthone, carvone et verbénone. La bile étant le liquide aidant à la digestion des graisses, une substance cholérétique est donc utilisée pour aider à la digestion.

- Cicatrisantes 

Stimulent la cicatrisation

La cicatrisation d'une plaie est un processus naturel de réparation de tissus lésés (coupure, bouton,…). Certaines huiles essentielles permettent de parfaire et d’accélérer le processus.




- Coupe-faim 

Limitent l'appétit








- Détoxifiantes 

Soulagent le foie

Certaines huiles essentielles permettent de détoxiquer l’organisme en soulageant notamment le foie et en éliminant les toxines. Certaines huiles essentielles, riches en phénols, sont hépatotoxiques et doivent être prises avec des huiles essentielles hépatoprotectrices et sur du court terme. C'est la voie la plus indiquée pour un « drainage hépatique ».

- Diurétiques 

Augmentent la quantité d'urine

Certaines huiles essentielles diurétiques ont la propriété d’augmenter la quantité d’urine excrétée par le corps. Cela peut être utile dans les cas de cure de désintoxication ou de régimes alimentaires car favorisera l’élimination des toxines.

- Emménagogues 

Stimulent les règles

Certaines huiles essentielles emménagogues ont la propriété de stimuler le flux sanguin dans la région pelvienne et l'utérus. L’emménagogue est utilisé chez les femmes pour régulariser et faciliter l’apparition du flux menstruel (les règles).

- Expectorantes 

Facilitent l'expectoration

Certaines huiles essentielles expectorantes favorisent l'expulsion des sécrétions (mucus) qui encombrent les voies respiratoires (bronches, trachée) lors de la toux.


- Immunostimulantes 

Augmentent les défenses immunitaires

Certaines huiles essentielles immunostimulantes améliorent les performances des défenses que l’organisme met naturellement en place via son système immunitaire pour lutter contre les microbes.




- Lymphotoniques

Activent la circulation lymphatique

Certaines huiles essentielles lymphotoniques activent la circulation au sein du système lymphatique, ce qui joue un rôle essentiel pour le système immunitaire, le système hormonal et le retour des liquides extravasés, de certains déchets cellulaires et des protéines (albumine par exemple) dans la circulation systémique.


- Mucolytiques

Fluidifient le mucus

Le mucus est un liquide parfois un peu épais, clair et visqueux produit dans les poumons et qui protège le système respiratoire. Un excès de mucus peut encombrer les bronches et le nez, rendant la respiration difficile. Certaines huiles essentielles sont mucolytiques grâce aux molécules cétoniques et aux lactones, ce qui fluidifie le mucus, facilitant l’expectoration et améliorant la respiration.

- Neurotoniques 

Restaurent le tonus du système nerveux

Certaines huiles essentielles neurotoniques restaurent le tonus du système nerveux. Un bon neurotonique n’entraîne pas nécessairement un état d’excitation, il rétablit un état « normal ».




- Répulsives insectes 

Eloignent les moustiques ou autres insectes, acariens, poux

Certaines huiles essentielles ont une action répulsive contre les moustiques ou d’autres insectes (insectifuges et insecticides). Cet usage d’une efficacité remarquable permet notamment d’éviter l’utilisation de produits chimiques très nocifs pour l’être humain.